IPOD CLASSIC 5
2005

 

Acquisition Bertrand 

Date acquisition : 2000
Donateur : Bertrand Thiébaut - Collection privée


Donateur bam 1
 



HISTORIQUE DU MODÈLE

Le 17 octobre 2001, Apple invite une sélection de journalistes pour un Special Event, le 23 octobre, au siège de la firme à Cupertino. La seule information disponible avant la présentation de l'iPod est qu'il s'agissait d'un « dispositif numérique révolutionnaire (ce n'est pas un mac) ». Lors de la présentation du 23 octobre, Steve Jobs revient sur le concept introduit de plate-forme numérique. Dans cette optique, Apple avait développé une série de logiciels pour chacun des appareils numériques principaux. Il existe donc des applications pour tirer parti des appareils, mais aucun de ces appareils n'est capable de tirer parti de ces logiciels, ce qu'Apple a voulu corriger. Il reste ensuite à trouver dans quel domaine l'appareil allait prendre sa place, et le choix est porté sur la musique. Le concept de l'iPod est ainsi né. La première raison évoquée pour ce choix est « We love music » (« Nous aimons la musique »). Cette raison est appuyée par le fait que la musique fait partie intégrante de la vie de chacun, ce qui en fait un domaine à large cible. 
Ainsi, Steve Jobs demande au chef de l'ingénierie matérielle, Jon Rubinstein, de rassembler une équipe d'ingénieurs et de designers pour créer les iPod. Parmi eux se trouvent Tony Fadell et Michael Dhuey pour le matériel ainsi que le designer Jonathan Ive. L'idée de la molette de défilement, trait caractéristique de l'iPod, est suggérée par Phil Schiller, vice-président marketing d'Apple. Il faut finalement moins d'un an pour mettre au point la première génération d'iPod.

En marge de ses baladeurs, Apple a développé le logiciel iTunes pour transférer des données vers l'iPod depuis certaines versions de macOS ou de Windows. Apple propose aussi la plate-forme iTunes Store, un service d'achat de musique et d'autres contenus.


CARACTÉRISTIQUES & DESIGN

Le 12 octobre 2005, Steve Jobs présente la cinquième génération d'iPod, capable de lire des fichiers vidéo et arborant un écran LCD plus grand et de meilleure qualité (2,5 pouces, 320 × 240 pixels, 65 536 couleurs). L'iPod 5G est plus fin que son prédécesseur, les bords de sa face avant sont plats et il est pourvu d'une molette plus petite. Contrairement aux modèles précédents, il ne permet plus le transfert de données par connexion FireWire. Il intègre un disque dur de 30 ou 60 Go, et est disponible en deux coloris : le blanc classique et le noir. Cet iPod a reçu de la presse le surnom d'iPod vidéo, bien qu'il s'appelle tout simplement iPod (ou iPod 5G).

L'éventail de format accessible est limité puisque s'il permet de jouer des fichiers MPEG-4 (aux dimensions maximales de 480 × 360 à l'origine, exploitables par exemple en sortie vers un téléviseur) ainsi que le format H.264 (aux dimensions maximales de 320 × 240 à l'origine) adopté par Apple, il est en revanche impossible de lire des fichiers de type DivX. Mais à la suite de la réussite commerciale de ce produit, de nombreux encodeurs vidéo fleurissent permettant la lecture de tout type de fichiers.

Apple a profité des nouvelles capacités vidéo de son baladeur pour élargir l'offre disponible sur l'iTunes Store en proposant à la vente des jeux (Tetris, Bejeweled, etc.) exploitables par l'iPod. 


Année de lancement du modèle
2005

Couleurs
Noir - Argent

Compatibilité
Mac et Windows

Autonomie
14 heures de musique

2,5 heures de vidéo
Taille écran
LCD 2,5 pouces, 320 × 240 pixels, 65 536 couleurs
Stockage
30 ou 60 Go

Connectivité

USB
Son
Livré avec écouteurs


ENCOMBREMENTS

Hauteur du produit
- cm

Largeur du produit
- cm
Epaisseur du produit
- cm

Poids du produit
- gr

 

 


COMMUNICATION

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire