Apple garage mathieuthouvenin

Le fameux garage, là où tout a commencé © Mathieu Thouvenin


 

LA LÉGENDE D'APPLE

LES TOUT DÉBUTS

En 1975, Jobs et Wozniak participent aux rencontres du Homebrew Computer Club, où les amateurs d'informatique viennent échanger leurs idées concernant les machines de l'époque, telles que l'Altair 8800. Steve Wozniak s'initie aux microprocesseurs en découvrant l'Altair équipé d'un Intel 8080. Il conçoit à la suite de cela l'Apple I pendant l'année 1975. La machine, bien que sommaire, impressionne Steve Jobs. Munis d'un petit moniteur, ils l'emmènent pour le présenter aux Homebrew Computer Club. L'altruisme de Wozniak l'aurait amené à distribuer gratuitement ses schémas de montage. Jobs, au contraire, voit plus loin. Considérant que la plupart des gens n'ont pas le temps de monter une machine, Jobs et Wozniak pourraient donc assembler les circuits pour leur vendre l'ordinateur monté. Jobs suggère donc à son acolyte de créer leur propre entreprise.

Pour réunir les fonds nécessaires au lancement, Jobs, âgé de 21 ans, vend son Volkswagen Combi, Wozniak, 25 ans, sa calculatrice HP-65. L'acte de la fondation d'Apple est signé le 1er avril 1976 par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. Moins de deux semaines après, Wayne se sépare des deux Steve et récupère sa mise mais, très vite, un élément va apporter un coup d'accélérateur à Apple : Mike Markkula, un business angel californien, apporte 250 000 dollars à la nouvelle société, en plus d'un business plan. Wozniak et Jobs se mettent au travail dans le garage de la maison familiale de ce dernier, à Los Altos, où, avec quelques proches, ils assemblent les cinquante premiers Apple I que Steve Jobs a vendus au magasin Byte Shop de Menlo Park. Le nom de l'entreprise est une idée de Jobs : Apple Computer. Il est en effet dans la phase « pomme » de son régime et revient tout juste d'une plantation de pommiers. Il sait aussi qu'Apple se trouvera devant Atari dans l'annuaire. Ce nom se trouve cependant être aussi celui de la société des Beatles (Apple Corps). Cela vaudra à son entreprise plusieurs contentieux en justice durant les décennies suivantes.

Apple est constituée sous forme de société le 3 janvier 1977. Pour faire la promotion de ses produits, Jobs contacte le grand publicitaire de la vallée, Regis McKenna. L'une des priorités est de trouver un nouveau logo. Steve Jobs précise alors « je veux un truc évident sans chichi »

Apple prend diverses facettes coordonnées avec l'évolution du monde informatique qu'elle précède, partant d'un monde sans ordinateur personnel à une société du XXe siècle interconnectée par l'intermédiaire de terminaux fixes et mobiles. Elle est l'un des premiers constructeurs travaillant à la conception de machines moins coûteuses et moins encombrantes face au monopole IBM.


En raison de sa philosophie industrielle de l'intégration verticale, de son approche marketing fondée sur l'innovation, l'ergonomie et l'esthétique de ses produits appréciées des consommateurs, de ses campagnes publicitaires originales et des clients qui s'identifient à l'entreprise et à la marque, Apple s'est forgé une réputation singulière dans l'industrie électronique grand public.


 

1976 steve jobs and steve wozniak

Les deux Steve : Jobs et Wozniak © Apple

838 steve et bill

Steve et Bill, les deux pionniers et piliers de l'ère informatique © Apple

APPLE ET SON COCRÉATEUR GÉNIAL
STEVE JOBS

L'image d'Apple est étroitement associée à celle de son cocréateur, Steve Jobs. Celui-ci doit quitter l'entreprise en 1985 à la suite d'un conflit avec John Sculley qu'il avait pourtant recruté au poste de directeur général. Il crée alors NeXT et rachète Pixar à George Lucas, ce qui lui vaudra de devenir, lors du rachat des studios d'animation en 2006, membre du conseil d'administration et premier actionnaire individuel de la Walt Disney Company.

Il revient prendre la direction de la marque à la pomme en 1997 et se trouve dès lors à l'origine de la réussite planétaire des différents produits lancés depuis cette époque, toujours présentés à un rythme quasi semestriel lors de ses célèbres « keynotes ». Affecté à partir de 2004 par un cancer du pancréas, Steve Jobs doit finalement renoncer à ses fonctions de PDG le 25 août 2011 (continuant cependant d'occuper la fonction de président du conseil d'administration et de directeur d'Apple), et c'est Tim Cook qui lui succède.
Steve Jobs décède le 5 octobre 2011, à l'âge de 56 ans. Un hommage lui est rendu sur le site web d'Apple via sa photo et un portrait en noir et blanc avec comme texte « Steve Jobs ; 1955-2011 ».



 24 février 1955
Naissance à San Francisco (Californie) 

 1968
Âgé de treize ans, il n'hésite pas à téléphoner à William Hewlett, le président de l'entreprise

 1 er avril 1976
Création d'Apple à Cupertino

1986
Il rachète la division Graphics Group de Lucasfilm, la transforme en Pixar Animation Studios 

1997
Steve Jobs revient à la tête du groupe

2003
Steve Jobs apprend qu'il est atteint d'une forme rare de cancer pancréatique

5 octobre 2011
Décès à Palo Alto 
(Californie) 

 

 

1984 steve jobsprsente le950x0

1984 - Steve comme a son habitude va présenter lui même toutes ses innovations ©Abaca


 

LA SIGNIFICATION DU LOGO D'APPLE

Le tout premier logo de Apple représente le célèbre mathématicien Isaac Newton appuyé contre un pommier. Ce dernier aurait eu une révélation sur la gravitation universelle lorsqu'une pomme lui serait tombée sur la tête. ... La pomme croquée est alors très colorée en honneur à un autre mathématicien, Alan Turing, mathématicien à l’origine du décryptage du code secret de l’armée nazi pendant la seconde guerre mondiale. On considère que c’est aussi Turing qui est l’homme à l’origine de l’informatique. Mais il était aussi homosexuel et à l’époque c’était encore un délit en Angleterre. La peine pour ce « délit » était très humiliante puisqu’il a été castré chimiquement par les autorités du pays. Blessé et diminué, Turing a mis fin à ses jours en 1954, il n’avait que 42 ans. Pour parvenir à ses fins, il a mordu dans une pomme empoisonnée au cyanure. Le logo d’Apple est donc un hommage à cet homme, que les deux fondateurs d’Apple admirent.
 

Apple first logo


 

LA RELATION DE STEVE JOBS AVEC BILL GATES 

Steve Jobs et Bill Gates, tous deux nés en 1955, sont à l'origine d'un pan entier de l'histoire de la révolution micro-informatique. Ils partagent le fait d'avoir eu très tôt la vision d'un monde où tous les foyers seraient équipés d'un ordinateur et d'avoir été des acteurs majeurs de cette évolution. Là où l'un, intuitif, développe très vite des talents de design, de persuasion et de vente, l'autre, homme d'affaires précoce et avisé, sait aussi programmer, ce qu'il ne manquera jamais de souligner. En janvier 1976, avant même la création d'Apple, Bill Gates écrit une fameuse lettre ouverte au club informatique, dont sont membres Jobs et Wozniak, pour fustiger l'utilisation libre des logiciels (en l'occurrence, son tout récent BASIC), créant un véritable précédent historique dans le monde numérique sur la question de la licence des programmes.

Comme le raconte Andy Hertzfeld, « Chacun se croyait plus brillant que l'autre mais Steve affichait une condescendance ostensible à l'égard de Bill, en particulier en matière de goût et de style. Et Bill, de son côté, prenait Steve de haut parce qu'il ne savait pas écrire un programme ». Mais Apple est déjà sur le devant de la scène lorsque Microsoft balbutie, et c'est Apple qui « met le pied à l'étrier » à la jeune firme de Seattle en lui faisant développer son tableur (Excel) et son traitement de texte (Word) pour le premier Macintosh commercialisé en 1984. Les relations entre les deux patrons vont s'envenimer lorsque Microsoft développe son propre système d'exploitation, Windows, en reprenant le principe développé sur les ordinateurs Apple, l'interface graphique et la souris. Un accord stipulait en effet que Microsoft ne développerait rien dans ce sens pendant un an après la sortie du Macintosh programmée en janvier 1983. Mais l'appareil pommé prend un an de retard et, en novembre de la même année, Gates présente à New York les principes de son nouvel « OS ». Une scène passée à la postérité se déroule alors à Cupertino où Gates est venu seul pour prendre un véritable savon. « C'est un coup en traître ! On t'a fait confiance et, maintenant, tu nous fais les poches ! » hurle Jobs. « Il y a une autre façon de voir les choses », répond Bill, « Xerox était notre riche voisin à tous les deux, et quand je suis entré chez lui pour voler sa télévision, j'ai découvert que tu l'avais déjà emportée ! » Bill Gates se trouve être une des très rares personnes totalement insensibles au champ de distorsion de la réalité de Jobs.

Cette histoire, « Windows a copié le Mac », restera toujours un point d'achoppement entre les deux géants. Lorsqu'il y revient, en 1997, Jobs décide d'enterrer la hache de guerre, de mettre un terme à une décennie de poursuites judiciaires avec Microsoft, et propose à Gates d'entrer au capital d'Apple en investissant cent cinquante millions de dollars tout en continuant à développer des programmes compatibles pour Apple. 

À l'été 2011, Bill Gates rend une dernière visite à Steve Jobs, dont le cancer est en phase terminale. Ils restent plus de trois heures ensemble à discuter avec beaucoup d'émotion dans le salon de sa maison de Palo Alto, et concluent : « Je croyais autrefois que le modèle ouvert, horizontal l'emporterait. Mais tu as prouvé que le modèle intégré, vertical pouvait aussi être une réussite », dit Gates. « Ton modèle marche aussi », lui répond Jobs.

2007 steve jobs and bill gates

Steve Jobs et Bill Gates sur le plateau de la conférence All Things Digital, le 31 mai 2007.


 

LES GRANDES DATES DE L'HISTOIRE D'APPLE

1976 
A Palo Alto en Californie, Steve Jobs et Steve Wozniak conçoivent le premier ordinateur Apple. Il coûtera environ 700 dollars.
1980 
Apple fait son entrée sur le marché boursier avec une action à deux dollars. Depuis, elle a été multipliée par 172.
1984 
La firme lance le Macintosh. Le premier modèle à connaitre un succès populaire. C’est aussi le premier ordinateur à proposer une souris.
1985 

Steve Jobs démissionne d’Apple en raison de divergence interne. Entre temps, il fonde les studios Pixar.
1997 
Steve Jobs revient à la tête du groupe. Microsoft, son principal adversaire investit 150 millions de dollars dans l’entreprise.
2001

Apple lance l’iPod. Le baladeur coûte 399 dollars et sera entre autres disponible dans le premier magasin de la marque, à Palo Alto.
Les deux premiers Apple Store ouvrirent le 19 mai à Tysons Corner à Glendale (Californie)

2003
Apple ouvre sa boutique de musique en ligne iTunes.
2004 
Steve Jobs doit subir une opération afin de retirer une tumeur cancéreuse

2007
Apple lance l’iPhone, le premier smartphone. Depuis, il s’en est vendu 100 millions.
2010
Apple présente sa tablette iPad et développe un véritable marché.
2011
Leadership de Tim Cook
....
Et la légende d'Apple continue à s'écrire tous les jours


 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire