Ce cnjjw8aaui9z


VOYAGE VERS
APPLE
TOME 1

 

 

Apple i bam1976 - LA GENÈSE  
L'APPLE I

L'Apple I de la marque Apple, fut l'un des tout premiers micro-ordinateurs individuels.

Conçu par Steve Wozniak, Steve Jobs et Ronald Wayne et testé en série dans le garage des Jobs, il fut le premier produit d'Apple mis en vente en avril 1976. Son prix était alors de 666,66 dollars, ce qui correspondrait aujourd'hui à environ 2 700 $ en prenant en compte l'inflation. Wozniak expliqua que le coût de fabrication de l'ordinateur étant de 540 $, il suggéra qu'un nombre avec le même chiffre est plus attractif, en plus d'en avoir la passion, il répercuta les coûts de commercialisations. Environ 200 unités furent produites. Une cinquantaine d'entre elles ont été vendues par un magasin d'électronique de Mountain View. À la différence d'autres ordinateurs amateurs de cette époque, qui étaient vendus en kit, l'Apple I était constitué uniquement d'une carte assemblée comprenant des composants électroniques dont environ 21 circuits intégrés. Cependant, pour en faire un ordinateur fonctionnel, les utilisateurs devaient encore l'intégrer dans un boîtier avec une alimentation, un clavier, et un écran de télévision. Une carte facultative, fournissant une interface pour un lecteur de cassette, fut proposée plus tard pour un prix de 75 dollars.

Il existe encore six exemplaires de l'Apple I en état de marche, faisant de ceux-ci des objets de collection.

En savoir + 

Apple ii bam
1977 - LES DÉBUTS

L'APPLE II

L'Apple II est l'un des premiers ordinateurs personnels au monde fabriqué à grande échelle. Conçu par Steve Wozniak, commercialisé le 10 juin 1977 par Apple, il commence sa carrière auprès des particuliers passionnés, mais la sortie du premier tableur, VisiCalc en 1979 permit son entrée dans le monde professionnel et une augmentation très importante de ses ventes, faisant la richesse subite de la société Apple à cette époque.

Les Apple II ont évolué au cours des années 1980, et ont été vendus jusqu'en 1993. L'Apple II avait une architecture principalement 8 bits, et diffère complètement des Apple Macintosh introduits en 1984 (voir la chronologie informatique pour avoir les dates de sortie des modèles de la famille Apple II - l'Apple II de 1977, le II plus, IIe, IIc et IIGS). La partie du nom en « II » était successivement écrite en utilisant une multitude de moyens graphiques et de symboles de ponctuation. Ainsi le II et le II+ furent généralement écrits « ][ » et « ][+ », le IIe et le IIc s’écrivaient « //e » et « //c », aussi bien sur les manuels que les machines elles-mêmes.

Il succède à l'Apple I, qui était une machine construite artisanalement et vendue aux amateurs. Cette machine n'a jamais été produite en quantité, mais fraya le chemin de plusieurs des caractéristiques faisant des Apple II un succès.

© Ordinateur Apple II. Exposé au Musée Bolo à Lausanne.

En savoir +



LES MACINTOSH APPLE
LES ANNÉES 80

 

Apple ii plus
1979

APPLE II Plus

L'Apple II a été remplacé par l'Apple II plus, qui incluait le langage de programmation BASIC Applesoft, signé Microsoft. Il possédait 48 ko de mémoire, extensible à 64 ko via une carte langage, et ajoutait l'utilisation d'une arithmétique à virgule flottante dans la ROM (précédemment disponible comme mise à jour). Il sacrifiait ainsi la rapidité d'exécution des calculs sur les nombres entiers, mais en contrepartie, permettait aux utilisateurs de basculer rapidement entre les langages BASIC entier et virgule flottante.  

En savoir + 

Apple iii
1980

APPLE III

Apple III fut le successeur de l'Apple II. C'était un ordinateur visant le marché professionnel. Il était équipé du système d'exploitation Apple SOS (en) (Sophisticated OS). S'il est resté équipé d'une interface texte classique, comme l'Apple II, son originalité technique est de ne pas comporter de ventilateur : Steve Jobs a en effet compris la nuisance que le bruit de ceux-ci représentait en termes de déconcentration et de fatigue de fin de journée. 

En savoir + 

Apple iie
1983

APPLE IIe

Ensuite viendra l'Apple IIe (e pour enhanced « amélioré »), une version à coût réduit, qui utilisait de nouvelles puces pour diminuer le nombre total de composants. Il affichait enfin les lettres majuscules et minuscules et avait 64 ko de RAM extensible à 128 ko. Le IIe pouvait également afficher du texte de plus haute résolution (80 colonnes) avec une carte additionnelle 80 colonnes. Le IIe était probablement l'Apple le plus populaire de la série II et a été largement considéré comme le cheval de bataille de la série. 

En savoir + 

Apple iic
1984

APPLE IIc

Apple produisit plus tard son premier Apple II portatif appelé Apple IIc (c pour compact). Il utilisait le processeur 65C02 et comportait des contrôleurs intégrés pour des périphériques communs tels que les unités de disques, les modems, etc., qui précédemment exigeaient des cartes additionnelles. Cependant, en raison de sa compacité, l'Apple IIc était limité dans ses extensions. Le nom de code de l'Apple IIc était « Lolly » dans certains documents internes d'avant sa sortie. 

Voir le modèle exposé au BAM

Apple iie enhanced 1985
1984

ENHANCED APPLE IIe

Peu de temps après avoir sorti l'Apple IIc, Apple présenta l'Enhanced Apple IIe, qui utilisait le processeur 65C02. Une version finale du IIe connue sous le nom de Platinum Apple IIe a été présentée plus tard. Elle ajoutait un clavier numérique et avait une couleur de boîtier différente des autres versions du IIe. 

En savoir + 

Apple macintosh 128k bam1984
MACINTOSH 128K

Le Macintosh est le premier ordinateur personnel de la famille des Macintosh lancé par Apple Computer le 24 janvier 1984. Son boitier beige embarque un écran de 9 pouces de diagonale en plus de l'unité centrale. La machine était livrée avec un clavier et une souris. Son lancement est précédé, le 22 janvier, par la diffusion sur CBS lors du troisième quart temps du Super Bowl XVIII du célèbre spot publicitaire 1984 réalisé par Ridley Scott.

En savoir + 

Apple macintosh 512k bam1984
MACINTOSH 512K

Le Macintosh 512K était le deuxième modèle de Macintosh d'Apple après le Macintosh original. Il était similaire au précédent, mais différait par une mémoire quadruplée (qui passe de 128 Kio à 512 Kio). Cette énorme quantité de mémoire, pour l'époque, lui a valu le surnom de Fat Mac. Cette avancée était si significative que des possesseurs du premier Macintosh ont modifié celui-ci pour pouvoir y mettre 512 Kio, voire 4 Mio de mémoire vive.

En savoir + 

Apple macintosh xl bam1985
MACINTOSH LISA/XL

Le Macintosh XL est un ordinateur Apple commercialisé en janvier 1985. C'était en fait un Lisa 2/10 (antérieur au Macintosh) doté d'un émulateur, MacWorks XL, afin de faire tourner Mac OS ainsi que les applications développées pour les Macintosh.

En savoir + 

Apple iigs
1986

APPLE II GS

L'appareil suivant et le puissant Apple IIGS (Graphic & Sound), sorti en septembre 1986. Le IIGS comportait un processeur 65C816 à 2,8 MHz avec des registres 16 bits et 24-bit d'adressage, un processeur sonore Ensoniq, plus de mémoire, de meilleures couleurs, plus de périphériques (avec un contrôleur permutable entre les modèles de cartes pour IIe et IIc) dont certains compatibles avec ceux du Macintosh (clavier, souris, adaptateur réseau LocalTalk) et GS/OS, un système d'exploitation dérivé de Mac OS.  

En savoir + 

Apple iigs woz def
1986

APPLE II GS WOZ edition

Édition limitée (boîtier signé "Woz"). Dans le cadre d'une célébration commémorative marquant le 10e anniversaire du développement de la série Apple II, ainsi qu'Apple Computer lui-même célébrant le même anniversaire, une édition spéciale limitée a été présentée lors du lancement du produit. Les 50 000 premiers Apple IIGS fabriqués avaient une copie reproduite de la signature de Wozniak (« Woz ») dans le coin avant droit du boîtier, avec une ligne pointillée et la phrase « Limited Edition » imprimée juste en dessous. Les propriétaires de l'édition limitée, après avoir envoyé leur carte d'enregistrement Apple, ont reçu par la poste un certificat d'authenticité signé par Wozniak et 12 ingénieurs clés d'Apple, ainsi qu'une lettre personnelle de Wozniak lui-même (tous deux reproduits à la machine).

En savoir + 

Apple macintosh plus bam
1986

MACINTOSH PLUS

Lancé en janvier 1986, le Macintosh Plus est une évolution des premiers Macintosh (128K, 512K) d'Apple Computer Inc. dont il dérive. En effet, il était plus puissant (mémoire vive, mémoire morte) et plus ouvert et évolutif. Il était le premier ordinateur personnel à intégrer un port SCSI, lui permettant de connecter divers périphériques externes : disque dur, lecteur CD-ROM, imprimante, second écran, etc.
Le Macintosh 512K enhanced est une version allégée du Macintosh Plus. C'est le successeur du Macintosh 512K.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh se bam
1987

MACINTOSH SE

Le Macintosh SE a été lancé par Apple en même temps que le Macintosh II en mars 1987. Il avait un nouveau boîtier platinium au lieu du boîtier beige des précédents Macintosh. Il innovait en étant le premier Macintosh à intégrer un espace pour un disque dur interne ainsi qu'un slot d'extension interne (d'où le nom SE, pour System Expansion). Il intégrait aussi deux ports ADB (Apple Desktop Bus) pour brancher la souris et le clavier. Lorsque le Macintosh SE/30 fut commercialisé début 1989, Apple proposa une carte mère de SE/30 comme extension optionnelle aux possesseurs de Macintosh SE.

En savoir + 

Apple macintosh II bam
1987

MACINTOSH II

Introduit en mars 1987, le Macintosh II est le premier ordinateur de la deuxième génération de Macintosh. Il est le premier Macintosh modulaire : il n'est pas d'un design tout-en-un, mais dans un boîtier sans écran intégré. Cela permet de lui adjoindre divers écrans. Le Macintosh II est le premier Macintosh à supporter l'affichage couleur. Plus puissant que ses prédécesseurs, il intègre un processeur Motorola 68020 à 16 MHz et bus 32 bits (contre 8 MHz et bus 16 bits pour le 68000). Il est le Macintosh le plus évolutif : il posséde 8 connecteurs permettant d'étendre la mémoire vive à 20 Mio.

En savoir + 

Apple macintosh iix bam
1988

MACINTOSH IIx

Le Macintosh IIx a été lancé en septembre 1988 par Apple. Haut de la gamme Macintosh, il est une évolution du Macintosh II, dont il reprend le boîtier et l'évolutivité (avec 6 slots NuBus et 8 emplacements mémoire notamment). Il était le premier Macintosh à embarquer un processeur Motorola 68030. Il fut commercialisé à 7 769 $. Le troisième et dernier Macintosh à reprendre le même boîtier sera le Macintosh IIfx.

En savoir + 

Apple iie platinium
1988

APPLE IIc+

Le dernier Apple II fut l'Apple IIc plus, présenté en septembre 1988. Il avait à peu près la même taille que le IIc, mais le lecteur de disquette 5¼ fut remplacé par un 3½, l'alimentation à découpage était intégrée dans l'ordinateur (avec le IIc, la majeure partie de l'alimentation était dans un bloc externe), et un accélérateur intégré à 4 MHz (licence de Zip Technologies). Ce dernier faisait du IIc plus l'Apple II officiel le plus rapide 

En savoir + 

Bd macintosh se30
1989

MACINTOSH SE/30

Le Macintosh SE/30 fut l'ordinateur le plus rapide de la famille Macintosh Classic. Il embarquait un processeur Motorola 68030 (Apple signalait habituellement les modèles à base de 68030 en rajoutant « x » au nom, mais le suffixe « /30 » fut plutôt choisi). Il avait un connecteur d'extension PDS (Processor Direct Slot) plutôt que ceux NuBus des IIx. Il abandonnait par rapport au Macintosh SE le second lecteur de disquette pour embarquer à la place un disque dur interne. En octobre 1991 le Macintosh SE/30 fut remplacé dans la gamme par le Macintosh Classic II mais avec un bus 16 bits au lieu des 32 bits du SE/30.

Voir le modèle exposé au BAM 

Bd macintosh iicx home
1989

MACINTOSH IIcx

Lancé par Apple plus d'un an après le Macintosh IIx, le Macintosh IIcx différait principalement de celui-ci par son silence de fonctionnement (en partie dû à son ventilateur plus silencieux). Il était dans un boîtier plus compact que celui des Macintosh II et IIx ; c'était de plus l'un des seuls Macintosh à pouvoir se positionner aussi bien en position verticale que horizontale. En contrepartie il ne possédait que trois slots NuBus au lieu de six.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh se fdhd bam
1989

MACINTOSH SE FDHD

Le Macintosh SE FDHD était identique au Macintosh SE qu'il remplaçait, à part qu'il intégrait un disque dur et un lecteur de disquette « Superdrive » de 1,44 Mo au lieu du lecteur 800 ko. Le lecteur SuperDrive qu'innovait le SE FDHD devint le standard pour tous les PC et Macintosh de la décennie suivante. Le prix resta le même.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh iici bam
1989

MACINTOSH IIci

Le Macintosh IIci est une évolution du Macintosh IIcx, dont il partage le même boîtier compact. Il était le premier Macintosh à intégrer une mémoire ROM 32 bit clean, une mémoire cache de niveau 2 (optionnelle) et le premier Macintosh au format tour à avoir une carte vidéo intégrée. Celle-ci gérait la couleur et l'on pouvait atteindre une définition de 640 par 480 pixels. Son processeur Motorola 68030 atteignait en outre la fréquence d'horloge de 25 MHz, contre 16 MHz pour les précédents Macintosh.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh portable
1989

MACINTOSH Portable

Le Macintosh Portable fut la première tentative d'Apple pour faire un Macintosh plus facilement transportable. Lancé en septembre 1989, il fut accueilli avec beaucoup d'enthousiasme par la critique, mais il s'en vendit peu durant les deux ans de sa commercialisation. La cause était certainement son prix trop élevé (6 500 $). Pesant plus de 7 kg, le Macintosh Portable ne peut pas être vraiment considéré comme un ordinateur portable, mais plutôt comme un « transportable » (en comparaison le PowerBook 100, lancé deux ans plus tard, ne pesait que 2,3 kg). Sa batterie à acide lui assurait une longue autonomie de 10 heures. Le premier modèle ne possédant pas de Trackball, il fallait brancher une souris pour l'utiliser.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh iifx bam
1990

MACINTOSH II FX

Le Macintosh IIfx était le Macintosh le plus rapide à son époque. Il reprenait le boîtier du Macintosh IIx mais était bien plus puissant : son processeur Motorola 68030 atteignait la fréquence de 40 MHz et il possédait une mémoire cache de niveau 2. Il utilisait un nouveau type de mémoire vive de type SIMM 64 broches. En plus d'un coprocesseur Motorola 68882, il intégrait deux puces MOS Technology 6502 uniquement destinées à gérer les entrées/sorties (dont une pour le son). Il était vendu entre 9 000 $ et 12 000 $ selon la configuration.

En savoir + 



LES MACINTOSH APPLE
LES ANNÉES 90

 

Bd macintosh lc home
1990

MACINTOSH LC

Le Macintosh LC est un ordinateur Macintosh d'Apple commercialisé en octobre 1990. Il était principalement destiné au marché de l'éducation et familial. Il fut très populaire car c'était le premier Macintosh familial (de par son prix de 2 400 $, moins élevé que les autres Macintosh) à intégrer une carte vidéo pouvant gérer la couleur en standard.

Voir le modèle exposé au BAM

Apple macintosh classic bam
1990

MACINTOSH Classic

Le Macintosh Classic était plus ou moins une réédition du Macintosh Plus, pour répondre à la demande de Macintosh tout-en-un à prix abordable. Évolution du Macintosh SE de 1987, il reçoit une carte-mère plus compacte et dépourvue du connecteur Processor Direct Slot. Il possédait une vaste mémoire ROM de 512 Kio, un lecteur de disquette « SuperDrive » et un disque dur optionnel. Proposé à 999 $, soit dix fois moins que le Macintosh IIfx lancé à la même époque, il était très abordable.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh iisi bam
1990

MACINTOSH II SI

Le Macintosh IIsi est un ordinateur de bureau produit par Apple de 1990 à 1993. C'était une version allégée du Macintosh IIci, dans un boîtier compact, ce qui le plaçait dans le milieu de gamme avec un prix de 2 999 $ hors options. Son processeur tournait à 20 MHz au lieu de 25 MHz, afin qu'il ne « cannibalise » pas les ventes du Macintosh IIci. Il avait une unité de calcul en virgule flottante optionnelle Motorola 68882. Il intégrait en standard un disque dur de 40 ou 80 Mo, ainsi que des ports SCSI, ADB et entrée/sortie audio.

En savoir + 

Apple macintosh classicii bam
1991

MACINTOSH Classic II

Le Macintosh Classic II remplaça le Macintosh SE/30 dans la gamme grand public Apple. Il était tout ce que le Macintosh Classic aurait dû être : il intégrait notamment un processeur plus puissant (un Motorola 68030 à 16 MHz), un disque dur en standard, un microphone et un modem/fax. Il était néanmoins moins puissant que son prédécesseur avec un bus système à 16 bit contre 32 bit pour le Macintosh SE/30, et il était bien moins évolutif. Ce fut le dernier Macintosh compact à écran en noir et blanc. Il fut aussi vendu sous le nom de Performa 200 entre septembre 1992 et octobre 1993.

En savoir + 

Apple macintosh quadra700 bam
1991

MACINTOSH Quadra 700

Le Macintosh Quadra 700 fut le premier Macintosh de la série Quadra, qui forma le haut de la gamme Apple jusqu'à l'apparition des Power Macintosh à base de PowerPC, en 1994. Les Macintosh Quadra intégraient un processeur Motorola 68040 à la place des Motorola 68030 des précédents Macintosh haut de gamme. Premier Macintosh au format « tour », le Quadra 700 avait un processeur 68040 cadencé à 25 MHz. Il possédait en outre plus de mémoire vive (4 Mio minimum), plus de mémoire morte (1 Mio) et un disque dur plus vaste (entre 80 et 400 Mo) que ses prédécesseurs. Il était le premier Macintosh à intégrer un port Ethernet.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh quadra900 bam
1991

MACINTOSH Quadra 900

Sorti simultanément au Macintosh Quadra 700, le Macintosh Quadra 900 en était une version plus extensible : il intégrait cinq slots NuBus, trois baies internes au lieu d'une, et seize emplacements pour mémoire vive. Ses seize emplacements mémoire lui permettaient d'atteindre la capacité phénoménale de 256 Mio. Il était aussi le premier Macintosh à intégrer un lecteur CD-ROM interne. Il était vendu 7 200 $ dans sa version de base, soit 1 200 $ de plus que le Quadra 700.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook100 bam copie
1991

MACINTOSH PowerBook 100

Le PowerBook 100 est le premier ordinateur portable d'Apple de la gamme PowerBook. Sorti en même temps que les PowerBook 140 et 170, il constitue l'entrée de la gamme portable d'Apple. On peut considérer que c'est le premier véritable ordinateur portable commercialisé par Apple car le Macintosh Portable, sorti deux ans auparavant, était plus un transportable qu'un portable avec ses 7 kg. Il reprend les mêmes composants que le Macintosh Portable, mais dans un boîtier bien plus compact (il pesait 2,3 kg) et moins richement doté pour en diminuer le prix.

Voir le modèle exposé au BAM 

Bd powerbook 140 home
1991

MACINTOSH PowerBook 140

Le PowerBook 140 fait partie, avec les PowerBook 100 et 170, de la première génération de PowerBook, la gamme d'ordinateur portable d'Apple, lancée en octobre 1991. Bien plus puissant que le PowerBook 100 avec son microprocesseur Motorola 68030, il constituait le modèle de milieu de gamme. Il avait un écran plus grand que le PowerBook 100, ce qui le rendait plus lourd et moins compact que celui-ci. Il intégrait en outre une batterie NiCad lui offrant une autonomie de 2 heures et un lecteur de disquette 1,44 Mo.

Voir le modèle exposé au BAM

Apple macintosh powerbook170 bam
1991

MACINTOSH PowerBook 170

Le PowerBook 170 fait partie, avec les PowerBook 100 et 140, de la première génération de PowerBook, la gamme d'ordinateur portable d'Apple, lancée en octobre 1991. Vendu 4 600 $ à sa sortie, il constituait le haut de la gamme portable d'Apple. Il était en effet doté d'un processeur Motorola 68030 à 25 MHz (contre 16 MHz pour le PowerBook 140. Il était aussi le seul à intégrer une unité de calcul en virgule flottante et un écran à matrice active, bien plus confortable que les écrans à matrice passive. Il était globalement deux fois plus rapide que le PowerBook 140.

En savoir + 

Apple macintosh lcii bam
1992

MACINTOSH LC II

Le Macintosh LC II succéda au Macintosh LC dans la gamme d'ordinateurs grand public Apple. Il sortit en mars 1992 et sera remplacé un an plus tard par le Macintosh LC III. Il était principalement une évolution du LC : il embarquait un processeur Motorola 68030 plus puissant que le 68020. Mais, alors que le 68030 était un processeur 32 bit, le LC II était bridé par son bus à 16 bit ce qui le rendait guère plus rapide que le LC. La seule autre modification fut la quantité de mémoire embarquée : 4 Mo au lieu de 2 Mo.

En savoir + 

Apple macintosh quadra950 bam
1992

MACINTOSH Quadra 950

Annoncé en mai 1992, le Quadra 950 succéda au Quadra 900 comme fleuron de la gamme Apple. Il en était identique à part un processeur poussé à 33 MHz (au lieu de 25 MHz pour le Quadra 900), une carte graphique plus puissante et un disque dur plus gros. Le Workgroup Server 9150 était une version spéciale du Quadra 950 qui faisait tourner le système Unix d'Apple, A/UX (en version 3.0.1). La seule différence avec le Quadra 950 est la présence d'une carte Workgroup Server au format PDS. Le simple fait de retirer cette carte du WGS 95 le transforme en Macintosh standard.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook140 bam
1992

MACINTOSH PowerBook 145 et 145 B

Le PowerBook 145 était une évolution de l'ordinateur portable PowerBook 140 d'Apple qu'il remplaça. Sa seule différence était un microprocesseur Motorola 68030 plus puissant cadencé à 25 MHz contre 16 MHz pour le PowerBook 140. Il fut remplacé en juin 1993 par le PowerBook 145B dont les seules différences étaient son prix fortement diminué (1 300 $ contre 2 150 $ avant) et 2 Mo de mémoire vive de plus sur la carte mère.

En savoir + 

Apple macintosh iivi bam
1992

MACINTOSH II VI

Destiné au milieu de gamme, le Macintosh IIvi fut lancé en même temps que le Macintosh IIvx. Tous deux avaient un nouveau boîtier (en métal, une première pour un Macintosh) et étaient les premiers Macintosh à pouvoir intégrer un lecteur de CD-ROM interne (en option sur le IIvi). Malgré son caractère innovant, il souffrait d'un processeur trop peu puissant pour une machine de ce prix et pour cette époque. Il fut plus tard commercialisé pour le grand public sous le nom de Performa 600 ou Performa 600CD, avec un processeur plus puissant cadencé à 32 MHz au lieu de 16 MHz.

En savoir + 

Apple macintosh iivx bam
1992

MACINTOSH II VX

Destiné au milieu de gamme, le Macintosh IIvx fut lancé en même temps que le Macintosh IIvi. Tous deux avaient un nouveau boîtier (en métal, une première pour un Macintosh) et étaient les premiers Macintosh à pouvoir intégrer un lecteur de CD-ROM interne. Il était similaire au IIvi, à part un processeur plus puissant et un FPU et le lecteur de CD-ROM en standard. Malgré son caractère innovant, le IIvx souffrait d'une trop grande lenteur pour une machine de ce prix et pour cette époque, principalement due à son bus système cadencé à seulement 16 MHz.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook160 bam
1992

MACINTOSH PowerBook 160

Le PowerBook 160 était le premier ordinateur portable d'Apple à pouvoir afficher sur un écran couleur externe. Il fut lancé avec les PowerBook 145 et PowerBook 180 en octobre 1992. Il coûtait 2 480 $ et fut remplacé en 1993 par le PowerBook 165.

Voir le modèle exposé au BAM  

Apple macintosh powerbook180c bam
1992

MACINTOSH PowerBook 180

Le PowerBook 180 a été lancé avec les PowerBook 145 et PowerBook 160 en octobre 1992. Il constitue le nouveau modèle haut de gamme après le PowerBook 170. Doté du même boîtier que le PowerBook 160, il en est une version plus puissante avec son processeur Motorola 68030 à 33 MHz et son unité de calcul en virgule flottante Motorola 68882. Il est en vente jusqu'en mai 1994. Il sera aussi fabriqué en version Powerbop pour, en France se connecter au réseau Bi-Bop.

En savoir+  

Apple macintosh powerbook210 bam
1992

MACINTOSH PowerBook 210/230

Le PowerBook Duo 210 fut le premier PowerBook de la famille Duo. Il s'agissait d'un nouveau concept : c'était un ordinateur portable très léger et fin, doté d'équipements minimaux, que l'on pouvait connecter à un « dock » pour lui permettre de remplacer un ordinateur de bureau. Connecté aux PowerBook Duo, le Dock leur offrait une plus grande connectique, de la mémoire et de l'espace de stockage supplémentaire, et parfois un coprocesseur. Il n'intégrait pas de lecteur de disquette. Le PowerBook Duo 230 avait un processeur Motorola 68030 cadencé à 33 MHz

Voir le modèle exposé au BAM

Apple macintosh lciii bam
1993

MACINTOSH LC III

Le Macintosh LC III succéda au Macintosh LC II dans la gamme d'ordinateurs grand public Apple. En plus d'un processeur plus puissant cadencé à 25 MHz (contre 16 MHz pour le LC II), il disposait d'une nouvelle connectique, d'un nouveau type de slot d'extension PDS, et d'une mémoire de type SIMM 72 broche. Il fut commercialisé pour le grand public sous le nom de Performa 450.

Voir le modèle exposé au BAM 

Macintoch lc475 bam 1
1993

MACINTOSH LC 475

Le Macintosh Quadra 605 fut celui de la famille Quadra le plus abordable. Il a entièrement été conçu pour être le moins cher possible. Il est dans un nouveau boîtier, un peu plus compact que celui des LC II et des LC III. Il fut commercialisé sous le nom de Macintosh LC 475 pour le marché de l’éducation et de Performa 475 et Performa 476 pour le grand public.  

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh colorclassic bam
1993

MACINTOSH Color Classic

Le Macintosh Color Classic fut le premier Macintosh tout-en-un à écran couleur. Vendu à moins de 1 400 $, il a permis l’accès de la couleur au grand public. Il avait aussi un nouveau boîtier restylé. À part ceci, il était identique au Classic II et embarquait un processeur Motorola 68030 à 16 MHz. Le Color Classic est livré avec un clavier Apple appelé Apple Keyboard II qui comporte un interrupteur d'alimentation douce sur le clavier lui-même. La souris fournie était la souris Apple connue sous le nom de Apple Desktop Bus Mouse II.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh centris610 bam
1993

MACINTOSH Centris 610

Introduit en février 1993, le Centris 610 était le Macintosh de moyenne gamme à intégrer un processeur Motorola 68LC040. Il fut le premier Macintosh de la série Centris, qui remplaçait les Macintosh II en milieu de gamme Apple. La gamme Centris fut supprimée en octobre 1993, et les trois Macintosh Centris (610, 650 et 666AV) furent renommés en Macintosh Quadra. Apple profita de ce changement de nom en Quadra 610 pour mettre à jour son processeur qui passa de 20 à 25 MHz. Le Quadra 610 fut arrêté en juillet 1994. Cette machine fut aussi vendue en tant que serveur sous le nom de Workgroup Server 60.

En savoir + 

Apple macintosh centris650 bam
1993

MACINTOSH Centris 650

Introduit en février 1993 en même temps que le Centris 610, le Centris 650 en était une version plus évolutive et un peu plus puissante. Il intégrait un processeur 68040 cadencé à 25 MHz ainsi qu'une carte vidéo un peu plus puissante. Il était dans un boîtier similaire à celui des Macintosh IIvx et IIvi, qui offrait trois slots d'extension NuBus et quatre emplacements mémoire. En octobre 1993, à l'instar des Centris 610 et 660AV, Apple remplaça son processeur par un plus rapide cadencé à 33 MHz, et le renomma en Quadra 650. Toutes les autres caractéristiques restèrent identiques.

En savoir + 

Apple macintosh centris650av bam
1993

MACINTOSH Centris 660 AV

Vendu à l'origine sous le nom de Centris 660AV, cet ordinateur partage le même boîtier que le Centris 610. En plus d'un processeur plus rapide à 25 MHz, le 660AV inclut des caractéristiques audio et vidéo avancées : il intègre un second processeur AT&T à 55 MHz destiné au traitement du signal, des connecteurs audio/vidéo à l'arrière, et peut numériser de la vidéo grâce à ses ports spécifiques. Comme les Centris 610 et 650, il fut renommé Quadra 660AV en octobre 1993.

En savoir + 

Apple macintosh quadra800 bam
1993

MACINTOSH Quadra 800

Le Macintosh Quadra 800 utilisait un nouveau boîtier qui sera réutilisé par le Quadra 840AV et plus tard par les Power Macintosh 8100 et 8500. Son nouveau processeur cadencé à 33 MHz et l'utilisation de mémoire plus rapide le rendait plus puissant que le Quadra 950, même s'il était moins évolutif que celui-ci. Il coûtait la moitié du prix. Le Quadra 800 fut aussi commercialisé en tant que serveur, fourni avec des logiciels professionnels supplémentaires, sous le nom de Workgroup Server 80.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook165c bam
1993

MACINTOSH PowerBook 165C

Le PowerBook 165c est un ordinateur portable d'Apple sorti en 1993. Ce fut le premier PowerBook à écran couleur. À part cela et un processeur un peu plus puissant il était identique au PowerBook 160. À cause de l'écran couleur, sa batterie NiCad (nickel et cadmium) ne lui assurait qu'une heure d'autonomie alors que le PowerBook 160 durait près de 3 heures avec la même batterie. Son affichage était assez lent à cause de la mémoire vidéo de type statique (DRAM), la mémoire VRAM intégrée étant réservée pour l'affichage sur un écran externe.

En savoir + 

Apple macintosh quadra950 bam 1
1993

MACINTOSH Quadra 950

Annoncé en mai 1992, le Quadra 950 succéda au Quadra 900 comme fleuron de la gamme Apple. Il en était identique à part un processeur poussé à 33 MHz (au lieu de 25 MHz pour le Quadra 900), une carte graphique plus puissante et un disque dur plus gros. Le Workgroup Server 9150 était une version spéciale du Quadra 950 qui faisait tourner le système Unix d'Apple, A/UX (en version 3.0.1). La seule différence avec le Quadra 950 est la présence d'une carte Workgroup Server au format PDS

En savoir + 

Apple macintosh powerbook180c bam copie
1993

MACINTOSH PowerBook 180C

Le PowerBook 180c ajoutait un écran 256 couleurs à matrice active au déjà populaire PowerBook 180 (une première pour un PowerBook). L'écran couleur diminua très fortement l'autonomie du PowerBook 180c, qui passait de près de 3 heures à environ une heure. Les autres caractéristiques restaient inchangées.

Voir le modèle exposé au BAM  

Apple macintosh lc520 bam
1993

MACINTOSH LC 520

Le Macintosh LC 520 était un LC III auquel a été greffé un écran 14" couleur et des haut-parleurs stéréo. Ce fut le premier LC et le premier Performa au design tout-en-un, ce qui le rendit très populaire dans les écoles. Il était aussi le premier Macintosh abordable à intégrer un lecteur de CD-ROM. Il fut commercialisé pour le grand public sous le nom de Performa 520 avec plusieurs versions 550, 560, 575, 577, 578. (LC 550, LC 575).

En savoir + 

Apple macintosh quadra840av bam
1993

MACINTOSH Quadra 840 AV

Le Macintosh Quadra 840AV est le plus puissant ordinateur Apple basé sur la famille de processeur Motorola 68000. Sa commercialisation débuta le 29 juillet 1993 au prix de 4 200 $ pour s'achever le 18 juillet 1994. Il était dénommé Cyclone lors de son développement. Les caractéristiques les plus marquantes sont la reconnaissance et la synthèse vocale, la capture audio et vidéo grâce à un DSP AT&T 3210 à 67 MHz intégré.

En savoir + 

Apple macintosh colorclassic bam 1
1993

MACINTOSH Color Classic II

Le Color Classic II était une grosse évolution du Color Classic : son processeur tournait à une vitesse d'horloge deux fois plus importante (33 MHz contre 16 MHz), même s'il gardait un Motorola 68030, moins cher que les 68040. De plus, son bus de données fonctionnait en 32 bit (contre 16 bit pour le Color Classic) et il utilisait une mémoire plus rapide. Cela le rendait finalement environ deux fois et demi plus rapide que son prédécesseur, pour un prix identique. Ce fut le dernier Macintosh tout-en-un avec écran 10".  Il ne fut vendu sur le marché des États-Unis que sous le nom de Performa 275.

En savoir + 

Apple macintosh lciii bam 1
1993

MACINTOSH LC III+

Le LC III+ est un ordinateur Macintosh lancé en octobre 1993 et un peu plus puissant que son prédécesseur le LC III. Avec son processeur à 33 MHz, ce fut le plus rapide des Macintosh à base de 68030. Il fut vendu au grand public sous les noms de Performa 460, Performa 466 et Performa 467, selon les configurations de mémoire et de disque dur. La seule différence des modèles Performa par rapport au modèle LC est qu'ils étaient fournis avec divers logiciels familiaux. Toutes les versions furent arrêtées en février 1994.

En savoir + 

Apple macintosh lc475 bam
1993

MACINTOSH Quadra 605

Le Macintosh Quadra 605 fut celui de la famille Quadra le plus abordable (900 $ dans sa configuration de base). Il a entièrement été conçu pour être le moins cher possible : il embarque un processeur 68LC040 à 25 MHz (moins cher et consommant moins que les 68040) et n’a pas de FPU. Il est dans un nouveau boîtier, un peu plus compact que celui des LC II et des LC III. Il fut commercialisé sous le nom de Macintosh LC 475 pour le marché de l’éducation et de Performa 475 et Performa 476 pour le grand public. La seule différence entre les Performa 475 et 476 est la taille du disque dur. 

En savoir + 

Apple macintosh powerbook210duo bam 1
1993

MACINTOSH PowerBook Duo 250

Le PowerBook Duo 250 est un ordinateur Apple sorti en 1994. Il ajoutait un écran à matrice active (toujours en niveaux de gris) au PowerBook Duo 230. Il utilisait aussi une batterie NiMH plus endurante (environ 2 h 30 min d'autonomie) et un disque dur plus gros (200 Mo, ce qui était beaucoup pour un portable, surtout de cette taille). Ce fut le premier PowerBook Duo à bien se vendre.

En savoir + 

Apple macintosh tv bam
1994

MACINTOSH TV

Le Macintosh TV fut le premier Macintosh à TV intégré. Il était dans un boîtier identique au LC 550, mais tout noir (ce fut avec le Power Mac 5400 le seul Macintosh noir). Il permettait de regarder la télévision en 16 bits dans tout pays utilisant le standard vidéo NTSC. On ne pouvait pas l'utiliser en tant qu'ordinateur et en même temps regarder la télévision. Seules 10 000 unités furent produites, entre octobre 1993 et avril 1994, ce qui en fait peut-être le Macintosh le plus rare. Ce fut le premier ordinateur Mac à être vendu avec une télécommande. C'était un ordinateur de chambre idéal.

En savoir + 

Apple macintosh power6100 bam
1994

MACINTOSH 6100

Le Power Macintosh 6100 constituait le bas de la gamme Power Macintosh lorsque Apple l'introduisit en mars 1994 (avec les 7100 et 8100). Ces machines étaient une grosse évolution par rapport aux précédents Macintosh (LC, Centris et Quadra) car elles étaient d'une architecture totalement différente : elles n'étaient plus basées sur des processeurs 680x0 mais sur des PowerPC nativement 32 bits.  La version serveur du Power Macintosh 6100 est le Workgroup Server 6150. Les versions grand public du Power Macintosh 6100 sont les Performa 6110, 6112, 6115, 6116, 6117 et 6118.

En savoir + 

Apple macintosh power7100 bam
1994

MACINTOSH 7100

Le Power Macintosh 7100 faisait partie de la première génération de Power Macintosh et fut lancé en mars 1994 avec les Power Macintosh 6100 et 8100. Il constituait le milieu de gamme et remplaçait le Quadra 650 à base de 68040, dont il reprenait le boîtier. Outre un processeur PowerPC 601 plus rapide cadencé à 66 MHz contre 60 MHz pour le 6100, il se caractérisait par sa plus grande évolutivité et par ses capacités audio/vidéo. Il intégrait en effet une carte vidéo doté de 1 Mio de VRAM qui lui permettait de gérer deux écrans externes en standard.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh power8100 bam
1994

MACINTOSH 8100

Le Power Macintosh 8100 fait partie de la première génération de Power Macintosh avec les Power Macintosh 6100 et Power Macintosh 7100. Il succède aux Quadra 800 et Quadra 840AV dans le haut de la gamme d'ordinateurs personnels Apple. Doté d'un processeur à 80 MHz et d'une mémoire cache de niveau 2 en standard, il était plus puissant que le 7100, mais aussi plus évolutif avec ses huit emplacements mémoire. Il intégrait en outre une carte vidéo plus puissante qui pouvait accueillir jusqu'à 4 Mo de mémoire vidéo (2 Mo en standard). La version serveur du Power Macintosh 8100 est le Workgroup Server 8150.

En savoir + 

Apple workgroupserver9150 bam1994
MACINTOSH Workgroup S 9150

Le Workgroup Server 9150 est le seul Workgroup Server dont aucun équivalent Power Macintosh n'a été commercialisé. Très évolutif, il utilisait le boîtier des Quadra 900 et 950 offrant huit emplacements mémoire et 4 slots NuBus. Tout comme les Power Macintosh de première génération (Power Macintosh 6100, 7100 et 8100), il utilisait de la RAM dédiée comme mémoire vidéo. Il était le Macintosh le plus puissant à son époque, sa large mémoire cache de niveau 2 (512 Kio ou 1 Mio) le rendant plus rapide que le Power Macintosh 8100 malgré une fréquence identique.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook520c bam
1994

MACINTOSH PowerBook 520/520C

Le PowerBook 520 est un ordinateur portable d'Apple. Il fut lancé avec les PowerBook 520c, 540 et 540c en mai 1994. Ces modèles sont une évolution majeure par rapport aux PowerBook de la série 100. Ils étaient doté de microprocesseur Motorola 68LC040, plus puissant que les 68030 et d'une batterie plus endurante de type NiMH. Ils apportaient en outre plusieurs innovations fonctionnelles : un trackpad comme dispositif de pointage (une première pour un portable), un port Ethernet, un slot PCMCIA (ou PC Card), un emplacement pour une seconde batterie, un clavier étendu, des écrans permettant un affichage en 640 × 480 (contre 640 × 400 pour les précédents PowerBook), ou encore des haut-parleurs stéréo.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh powerbook540c bam
1994

MACINTOSH PowerBook 540/540C

Le PowerBook 540 est un ordinateur portable d'Apple. Il fut lancé avec les PowerBook 520, 520c et 540c en mai 1994. Ces modèles sont une évolution majeure par rapport aux PowerBook de la série 100. Ils étaient dotés de microprocesseurs Motorola 68LC040, plus puissant que les 68030 et d'une batterie plus endurante de type NiMH. Ils apportaient en outre plusieurs innovations fonctionnelles : un trackpad comme dispositif de pointage (une première pour un portable), un port Ethernet, un slot PCMCIA (ou PC Card), un emplacement pour une seconde batterie, un clavier étendu, des écrans permettant un affichage en 640 × 480 (contre 640 × 400 pour les précédents PowerBook), ou encore des haut-parleurs stéréo.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook280duo bam
1994

MACINTOSH PowerBook Duo 280/280C

Le PowerBook Duo 280c reprenait le boîtier et l'écran couleur à matrice active du PowerBook Duo 270c tout en intégrant le même processeur 68LC040 - bien plus puissant que le 68030 du Duo 270c - que le PowerBook Duo 280 lancé en même temps. Ses caractéristiques et son prix (3 700 $ à sa sortie) en faisait le haut de gamme des ordinateurs ultra-portables d'Apple à cette époque.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh quadra630 bam
1994

MACINTOSH Quadra 630

Sorti en juillet 1994, le Macintosh Quadra 630 fut le dernier Macintosh de bureau à base de processeur 68040. Il était destiné à remplacer le Quadra 610. Les versions pour le grand public étaient les Performa de la série 630 qui différaient par leur mémoire vive, leur disque dur et l'écran fourni en bundle : Performa 630, 631, 635, 636, 637, 638 et 640. Les versions pour l'éducation étaient nommées Macintosh LC 630 et ne sortirent que fin novembre 1994.

En savoir + 

Apple macintosh power8115 bam
1995

MACINTOSH Power 8100

Le Power Macintosh 8100 fait partie de la première génération de Power Macintosh.Un modèle plus puissant doté d'un processeur à 110 MHz sortit en novembre 1994 et le modèle à 80 MHz fut remplacé par un modèle à 100 MHz en janvier 1995. Un Power Macintosh 8115, doté d'un disque dur de 2 Go et de 16 Mo de Mémoire vive, fut aussi vendu en Europe et en Asie à partir de février 1995. La version serveur du Power Macintosh 8100 est le Workgroup Server 8150.

En savoir + 


Apple macintosh lc580 bam1995

MACINTOSH LC 580

Le Macintosh LC 580 (ou Performa 580 et 588 pour le grand public) était une évolution à plus faible coût du LC 575. Ses principales différences étaient un écran remplacé par un moins coûteux (toujours en 14" couleurs) et un disque dur plus gros à la norme IDE (et non plus SCSI). Il intégrait aussi, tout comme le Quadra/LC/Performa 630, un slot vidéo pouvant recevoir une carte tuner TV comme celle qui équipait le Macintosh TV.

En savoir + 

Apple macintosh power5200lc bam
1995

MACINTOSH 5200 LC

Le Power Macintosh 5200 LC est doté d'un processeur PowerPC. Il ne fut commercialisé qu'aux États-Unis, mais ses versions pour le grand public, les Performa 5200, 5210, 5215 et 5220, furent vendues dans le monde entier. Le 5200 était le premier Power Macintosh avec un écran intégré (ceci caractérisera tous les Power Macintosh de la série 5000). Il était doté d'un PowerPC 603, plus récent que les PowerPC 601 des premiers Power Macintosh (6100, 7100 et 8100). Néanmoins son architecture différente faisait que ses performances étaient comparable à celles d'un Power Macintosh 6100.

En savoir + 

Apple macintosh power9500 bam
1995

MACINTOSH Power 9500

Le Power Macintosh 9500 vint se placer tout en haut de la gamme d'ordinateurs de bureau d'Apple. Il fut le premier Power Macintosh de seconde génération, qui sont dotés de processeur PowerPC 604. Le Power Macintosh 9500 reprenait le même boîtier que le Workgroup Server 9150 mais était bien plus puissant avec un processeur PowerPC 604 cadencé initialement à 120 ou 132 MHz. Il était le premier Power Macintosh au format tour à utiliser une carte processeur fille remplaçable. En octobre 1995 Apple sorti un Power Macintosh 9515 qui était identique au 9500/132 mais n'était vendu qu'en Europe et au Japon.

En savoir + 

Bd macintosh performa home
1995

MACINTOSH Power 6200

Le Power Macintosh 6200 était un Power Macintosh 5200 LC dans un boîtier compact de Quadra 630. Il ne fut commercialisé qu'en Asie et en Europe, mais ses versions pour le grand public, les Performa de la série 6200 (Performa 6200, 6205, 6210, 6214, 6216, 6218, 6220 et 6230) furent vendues dans le monde entier.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh power7200 bam
1995

MACINTOSH Power 7200/7215

Le Power Macintosh 7200 inaugurait avec le Power Macintosh 7500 un nouveau boîtier, dans le style des Quadra 650. Doté d'un processeur PowerPC 601 à 75 ou 90 MHz (moins rapide que le 604 des Power Macintosh 8500 et 9500), il constituait le milieu de la gamme Power Macintosh. Il ne différait du 7500 que par son processeur moins puissant et son absence de ports audio et vidéo avancés. Il fut mis à jour en avril 1996 avec un processeur à 120 MHz (toujours un 601). Le modèle à 120 MHz fut aussi commercialisé sous le nom de Workgroup Server 7250. 

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh power7500 bam
1995

MACINTOSH Power 7500

Le Power Macintosh 7500 inaugurait avec le Power Macintosh 7200 un nouveau boîtier, dans le style des Quadra 650. Doté d'un processeur PowerPC 601 à 100 MHz (moins rapide que le 604 des Power Macintosh 8500 et 9500), il constituait le milieu de la gamme Power Macintosh. Il intégrait des ports audio et vidéo. Une originalité importante le processeur se trouvait sur une carte fille, facilement changeable pour un processeur plus récent. Il fut remplacé neuf mois plus tard par le Power Macintosh 7600 à base de PowerPC 604.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook5300 bam
1995

MACINTOSH PowerBook 5300

Il fut le premier PowerBook à utiliser un microprocesseur PowerPC. Il fut lancé en août 1995 en quatre versions différentes, selon l'écran et la configuration. Le 5300, entrée de gamme, était le seul à être doté d'un écran affichant en noir et blanc (à matrice passive de 9,5"). Les trois autres modèles (les 5300cs, 5300c, 5300ce) intégraient un écran couleur, qui de plus affichait une plus grande diagonale (10,4"). Le 5300ce supportait une définition de 800 × 600 pixels, une première pour un PowerBook. 

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh power5200lc bam
1995

MACINTOSH Power 5300 LC

Lancé en août 1995, le Power Macintosh 5300 LC, vendu aussi sous le nom de Macintosh Performa 5300 auprès du grand public, était le deuxième Power Macintosh à écran 15" intégré (après le 5200 LC). Sa seule amélioration par rapport à ce dernier était son processeur PowerPC 603e cadencé à 100 MHz contre 75 MHz, ses 16 Mo de mémoire vive en standard et son disque dur plus gros (qui passe à 1,2 Go). Une version avec un processeur cadencé à 120 MHz, nommée Performa 5320 est sortie en novembre 1995. Ce modèle ne fut commercialisé qu'en Europe.

En savoir + 

Apple macintosh powerbook190 bam
1995

MACINTOSH PowerBook 190/190 cs

Le PowerBook 190 est un ordinateur portable d'Apple. Il fut, avec le PowerBook 190cs lancé en même temps, le dernier Macintosh à utiliser un microprocesseur de la famille Motorola 680x0. Vendu à 1 650 $, il constituait l'entrée de la gamme des ordinateurs portables d'Apple. Malgré son nom, il s'apparentait plus à un PowerBook 5300 avec lequel il partage plusieurs éléments. La version 190cs possède quelques différences : la mémoire vive est portée à 8 Mio contre 4 Mio, et possède un écran couleur.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple macintosh powerbook2300c bam copie
1995

MACINTOSH PowerBook Duo 2300C

Le PowerBook Duo 2300c fut le dernier PowerBook de la serie Duo, mais aussi de loin le plus puissant : il sera le seul PowerBook Duo à utiliser un processeur PowerPC. Le PowerBook 2400c sorti plus tard est aussi un portable ultra-léger, mais n'est pas un Duo dans la mesure où il n'est pas conçu pour être connecté à un Dock.

Voir le modèle exposé au BAM 

Apple imac g4 bam
ORDINATEURS APPLE TOME 2

Tous les Macintosh après 1996

Voir la suite 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !