APPLE NEWTON PAD 130
1993

 

Acquisition Bertrand chez Mac d'occas à Strasbourg
    Assistant personnel numérique

Date acquisition : 1999
Donateur : Bertrand Thiébaut - Collection privée


Donateur bam 1
 



HISTORIQUE DU MODÈLE

Le projet est mis en chantier dès 1987 par Steve Sakoman, un ingénieur embauché en 1984 par Apple, pour travailler sur le projet d'une version portable du Macintosh. Il s'agit plus précisèment de mettre au point un ordinateur « tablette » de la taille d'une feuille A4 pliée en deux qui disposerait d'un logiciel de reconnaissance d'écriture cursive et serait vendu au même prix qu'un ordinateur de bureau. Sakoman décide de nommer le projet « Newton » en référence au logo original d'Apple Computer qui comportait une image d'Isaac Newton assis sous un pommier. Il réunit une équipe d'ingénieurs qui s'installe hors des locaux d'Apple, dans un entrepôt de Cupertino.

Le produit est d'abord baptisé « Figaro », plusieurs prototypes sont réalisés et des logiciels sont mis au point ; le plus difficile à programmer est la reconnaissance d'écriture pouvant s'adapter à plusieurs styles d'écriture. En 1990, Apple commence à connaitre des problèmes financiers et Sakoman quitte Apple pour rejoindre Jean-Louis Gassée qui crée Be Inc.. D'autres projets similaires au Figaro sont alors en développement dans d'autres groupes de recherche. John Sculley, alors PDG d'Apple, donne une date de sortie pour un produit fini, le 2 avril 1992. Michael Tchao, qui a pris la relève de Steve Sakoman, présente trois modèles de tailles différentes et c'est le plus petit modèle (appelé « Junior », 11,5 x 18 cm) qui sera retenu.

Le produit, rebaptisé MessagePad, est présenté au Consumer Electronic Show (CES) de Chicago durant l'été 1992 puis, dans une version largement améliorée, à Las Vegas le 8 janvier 1993. Le logiciel est en phase bêta-test jusque fin mai 1993 pour corriger les nombreux bugs qui subsistent.


CARACTÉRISTIQUES & DESIGN

Premier produit d'Apple à se démarquer du Macintosh, le Newton MessagePad peut être considéré comme une des premières tablettes tactiles. Muni d'un écran monochrome, il pèse 484 grammes sans batteries pour le modèle Newton Messagepad 110, se pilote avec un stylet et offre des fonctions d'agenda électronique, de bloc-notes, de carnet d'adresses et de calculatrice. Des applications lui permettent de rédiger du courrier électronique et d'échanger des télécopies. Il reconnaît l'écriture cursive tracée sur n'importe quelle partie de son écran en identifiant la forme des lettres et le tracé du dessin, mais également au moyen d'un dictionnaire et d'une base de connaissances mise à jour automatiquement. Son système d'exploitation NewtonOS, entièrement différent de Mac OS, s'appuie sur la programmation orientée objet (NewtonScript est un dérivé du langage Self). L'interface graphique reprend cependant une partie des concepts imaginés avec Mac OS mais ne s'affiche qu'en noir et blanc.


Année de lancement du modèle
1993

Système d'exploitation
Newton OS 2.0

Processeur
ARM 610 à 20 Mhz
Mémoire vive
2.5 Mo
Mémoire morte
8 Mo

Vidéo

LCD 320x240 monochrome 1bit
Son
Un beeper

 


ENCOMBREMENTS

Longueur du produit
20,3 cm

Largeur du produit
10,2 cm
Epaisseur du produit
2,9 cm

Poids du produit
484 gr

 

Messagepad130 1415

 


COMMUNICATION

Messagepad130 pub1

Messagepad130 pub3

Messagepad130 pub2


 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire